Le mot de Corrie - Matinée-rencontre du 2016-10-16

Dans cette nouvelle capsule, Corrie nous propose un compte rendu de la conférence de Laurent Lucuix présentée le 16 octobre dernier à la Plaza Antique et intitulée : « La  photographie aérienne comme moyen d'expression artistique ».


 

Corrie Heeremans

Le mot de Corrie

Montréal, le 16 octobre 2016.
Par Corrie Heeremans, photos de Gaston Chouinard. 

« S'envoyer en l'air avec Laurent Lucuix »
La photographie aérienne comme moyen d'expression artistique
 

Faire de la photographie à partir d’un avion léger n’est pas l’apanage de tous. Laurent Lucuix (prononcer le x comme dans Astérix mais il n’est pas Gaulois il est plutôt originaire du pays basque…) le fait avec grandeur et offre à nos yeux des images à couper le souffle. La vallée du Richelieu nous a été présentée comme jamais nous ne l’avions vue. Tout à fait grandiose !

 
Dimanche, le 16 octobre dernier, nous avons fait une rencontre peu commune. Cet homme nous a littéralement transporté dans son monde et sa passion nous a transpercé.  De la haute voltige… Il vole en avion autogire - un hybride entre l’ultraléger motorisé et l’hélicoptère - depuis déjà plusieurs années.  Il y prend un réel plaisir et c’est devenu un besoin essentiel à son bien-être.
 
Aux aurores, très souvent, il quitte la piste, son «Hasselblad» au cou, pour survoler la nature, entrer en totale communion avec elle et l’immortaliser afin de laisser une trace aux générations futures.  Évidemment, cette technique n’est pas à la portée de tous mais en l’écoutant nous parler de photographie, nous réalisons que les pieds bien ancrés au sol - quoique mobiles...très important - nous pouvons nous aussi créer des œuvres qui ne laisseront pas indifférents ceux qui les verront. En utilisant l’appareil photo comme outil qu’il faut contrôler et non pas l’inverse, il est possible de raconter une histoire : regarder ce qui se passe devant nous et utiliser tous les éléments qui s’y pointent peut donner naissance à quelque chose d’inespéré. À l’aube, la nature est souvent dans le brouillard, les ombres sont étirées, la lumière est chaude et douce et une grande quiétude règne sur elle.  Bien sûr, elle se présente autrement à 1500 pieds d’altitude mais peut tout aussi bien éblouir à ras le sol. Quelques conseils sont distribués avec générosité et légèreté aérienne et nous les mettons dans notre sac.  Tous ceux qui étaient présents les ont enregistrés. De plus nous avons pu profiter du magnifique livre qu’il a édité.
 
Un cadeau pour les yeux. 
Merci Laurent Lucuix.
 

Photo de Laurent Lucuix No1

                                                                                      Couverture du livre 
__________________________________________________________________________
 
 
             Laurent Lucuix 2
                                         Laurent Lucuix
Bio
 
Avide de photographie depuis des décennies, Laurent Lucuix se spécialise dans le portait, les produits, l’architecture et la photo aérienne.
En 2015, Laurent publie son premier livre de photos aériennes « Le Richelieu à vol d’oiseau ».  Ce livre, ayant reçu des critiques élogieuses, traduit la passion que Laurent a pour la lumière et démontre sa capacité de la saisir dans toute sa subtilité.
C’est à 14 ans que Laurent est exposé pour la première fois à la photographie en expérimentant en chambre noire. C’est jeune adulte cependant qu’il acquiert son premier reflex et depuis ne l’a jamais déposé !
Principalement autodidacte, il suit toutefois de multiples formations, et ce de façon continue et régulière.
Il travaille avec des boîtiers Nikon et Hasselblad numériques.  Soucieux des détails, il retouche ses photos et les imprime lui-même sur imprimante grand format.
Passionné de cet art, Laurent aime partager cet amour de la photographie qui le consume depuis des années.
 
Son travail peut-être vu sur son site laurentlucuix.com et l’on peut le suivre sur sa page Facebook :
 
__________________________________________________________________________
 
Exposition à la Galerie Antique
 
Deux clubs photo ont partagé l’espace de la Galerie de la Plaza Antique et 21 photos y étaient exposées : l’Association longueuilloise des photographes amateurs (ALPA) - http://www.alpaphoto.ca/ - et l’Association des photographes de Saint-Laurent - http://apsl.ca/.
 
  1. Le choix de la photo « Coup de cœur » du public s’est arrêté sur celle de Jean-Pierre Denault de l’ALPA avec «Préoccupé».  La SPPQ lui a offert un billet de 50$.
  2. Un nom a été tiré parmi les participants au vote et c’est madame Diane Vallée qui a gagné elle aussi un billet de 50$ de la part de la Société. Le prix de présence de 50$, autre don de la SPPQ, a été donné à Mme Chantal Bellemare. 
  3. M. Daniel Martin a, quant à lui, gagné le vol en avion avec M. Lucuix.
 
*À noter la présence de quelques-uns de nos commanditaires soit Jean-Charles Savard de Photo Service et Serge Froment de Photographie Tous Azimuts.
 
Félicitations aux gagnants et nous vous donnons rendez-vous le 20 novembre à 8 h 30 pour entendre Daniel Dupont nous parler de la photo de paysage en format panoramique.
 
               Cliquer ici pour vous y inscrire > 
 __________________________________________________________________________
 
 

Gagnants 2016 10 16

                                            De gauche à droite : François Viau représentant Jean-Pierre Denault - gagnant du coup de cœur
                                                                              Diane Vallée - prix de participation au vote
                                                                              Chantal Bellemare - prix de présence
                                                                              Daniel Martin - gagnant du vol avec M. Lucuix
 

 
Prochaine matinée : 20 novembre avec DANIEL DUPONT
« La photographie panoramique »