« Montréal est pleine de beauté… »

 

Corrie HeeremansLe mot de Corrie

Montréal, le 21 février 2016.
Par Corrie Heeremans, photos de Jean-Christophe Marin.
 

« Montréal est pleine de beauté... »

Les membres des clubs de photographie adorent voir des photos.
Alors tous ceux qui étaient présents, dimanche le 21 février, en ont eu pour leur argent.
D’abord, quelques statistiques :

  • 10 ans de cours de photographie
  • 5 ans de Vacances-Photo
  • 28 endroits différents
  • 118 photographes
  • 100 000 photos, dont plus de 2700 * 5 étoiles

C’est le tracé de Serge Froment. On peut dire qu’il connaît Montréal et il a maintenant ses entrées dans bien des lieux qui sont inaccessibles à la plupart d’entre nous. Sa grande crédibilité lui ouvre encore les portes de bien d’autres sites inconnus.

Il nous présente 9 secteurs inédits qu’il a parcourus avec 82 photographes. De ce parcours, nous visionnons 469 photos… comme un mini Gala SPPQ...

  1. Le Mile-End et sa zone industrielle.
  2. Autour du Musée des Beaux-Arts.
  3. Allez-up, centre d’escalade, rue St-Patrick.
  4. Le Grand Séminaire de Montréal pour sa zénitude.
  5. Le centre-ville à l’ombre des gratte-ciels : les stationnements.
  6. Twigg Musique
  7. Les piliers de la terre… une cathédrale insolite.
  8. Le Vieux-Montréal, patrimoine au lever du soleil
  9. Trois vues sur le vieux port : le pont Jacques-Cartier.

De tous ces endroits, il nous donne l’adresse, les trucs pour y faire les meilleures photos : jouer avec les plans rapprochés, utiliser les combinaisons, juxtaposer les personnages, photographier les objets en parallèle avec le lieu ou l’activité, chercher les points de rupture, utiliser le grand-angle, jouer avec les couleurs, s’amuser avec les vitrines et leurs mannequins, photographier des portions de murales, des fenêtres d’usine, profiter de la nuit pour faire du light painting… et encore beaucoup plus...

Nous découvrons aussi le travail parfois colossal fait en amont pour permettre l’ouverture des portes comme par exemple celles du grand séminaire.

Je trouve que nous sommes bien chanceux que Serge Froment existe.

Bio.

Photographie tous azimuts est Serge Froment…
Fondée à Montréal en 2005, Photographie tous azimuts donne de la formation à l’intention des photographes amateurs. L’entreprise s’est bâti une solide réputation dans les milieux de la photo pour ses cours qui collent parfaitement aux besoins des photographes amateurs, alliant petits groupes, théorie, pratique et commentaires dans un cadre décontracté.

Serge Froment
En plus de diriger Photographie tous azimuts, Serge Froment donne tous les ateliers-safaris photo à Montréal ainsi que les ateliers Vacances photo durant l’été. Il donne également les cours de Lightroom chez Photographie tous azimuts et chez Photo Service.

underground-films.cc